Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

flâneries picturales en musée

flâneries picturales en musée

Visites des musées des Beaux-Arts de France et leurs expositions temporaires


L'heure bleue - Peder Severin Kroyer (1851-1909)

Publié par Faustine sur 29 Octobre 2021, 10:34am

Catégories : #exposition, #peinture danoise du XIXe

L'exposition "L'heure bleue de Peder Severin Kroyer" était une des expositions estivales parisiennes à ne pas rater. Je m'y suis rendue car en tant que passionnée de photo la notion d'heure bleue m'est familière. J'étais curieuse de voir pourquoi on l'associait à un peintre. Ca faisait très longtemps que je n'étais pas allée au musée Marmottan car il n'y a jamais de gratuité. Il faut donc être sûr de ne pas être déçu avant d'y aller.

Peder Severin Kroyer est avec Vilhelm Hammershoi (1864-1916), le plus célèbre artiste danois de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Hammershoi a déjà eu droit à plusieurs expositions parisiennes, dont la dernière en 2019 au musée Jacquemart-André. La monographie que le musée Marmottan consacre à Kroyer est la première à Paris. Je vous en fais un résumé à travers mes tableaux préférés et les explications données par le musée.

L'exposition commence par un portrait du peintre exécuté par son ami Laurits Tuxen (1853-1927) rencontré à l'académie des Beaux-Arts de Copenhague. Ils ont aussi été dans l'atelier de Léon Bonnat (1833-1922) à Paris de 1876 à 1878. Kroyer a souvent exposé à Paris de son vivant. Puis, il a régulièrement été présenté dans des manifestations évoquant le Danemark de la fin du XIXe siècle. Le musée d'Orsay expose un de ses chefs-d'oeuvre "Bateaux de pêche", qui lui valut une médaille d'honneur à l'Exposition Universelle de 1889, une des nombreuses récompenses qui confirment les liens étroits du peintre avec la France.

Laurits TUXEN (1853-1927), Portrait du peintre Peder Severin Kroyer (1904), huile sur toile. Budapest, Szépmüvészeti Muzeum.

Laurits TUXEN (1853-1927), Portrait du peintre Peder Severin Kroyer (1904), huile sur toile. Budapest, Szépmüvészeti Muzeum.

Peder Severin Kroyer, Bateaux de pêche (1884), huile sur toile. Paris, musée d'Orsay.

Peder Severin Kroyer, Bateaux de pêche (1884), huile sur toile. Paris, musée d'Orsay.

Après avoir voyagé en Allemagne et aux Pays-Bas, Kroyer arrive à Paris. Il séjourne également à Cernay-la-ville et en Bretagne où son art s'imprègne du naturalisme ambiant. Jusqu'en 1903, il revient régulièrement à Paris et séjourne dans différentes villes d'Europe où il expose. Mais son port d'attache est Copenhague qu'il quitte à la belle saison, pour retrouver la colonie d'artistes installée à l'extrême nord du Danemark, à Skagen. 

Peder Severin Kroyer, Le Déjeuner des artistes à Cernay dit aussi Un Déjeuner d'artistes à l'hôtel Léopold de Cernay-la-ville (1879), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Le Déjeuner des artistes à Cernay dit aussi Un Déjeuner d'artistes à l'hôtel Léopold de Cernay-la-ville (1879), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Autoportrait (1879), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Autoportrait (1879), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Devant la maison de Christoffer à Skagen, soirée d'été (1885), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Devant la maison de Christoffer à Skagen, soirée d'été (1885), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Oscar Björck peignant à Skagen, Sonderstand (1882), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Oscar Björck peignant à Skagen, Sonderstand (1882), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Il y réalise de nombreux portraits de pêcheurs et multiplie scènes de genre et études qui vont lui servir à réaliser de grands formats destinés aux expositions. En 1889, il épouse Marie Triepcke (1867-1940). Ils voyagent à travers le Danemark, Kroyer multipliant autoportraits et portraits de son épouse, tous deux mettant la main au double autoportrait où chacun a représenté son conjoint.

Marie Kroyer (1867-1940) et Peder Severin Kroyer, Double portrait de Marie et Peder Severin Kroyer (1890), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Marie Kroyer (1867-1940) et Peder Severin Kroyer, Double portrait de Marie et Peder Severin Kroyer (1890), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Portrait de Marie Kroyer, femme de l'artiste (1889). Huile sur toile, New-York, Collection Ambassador John L. Loeb Jr.

Peder Severin Kroyer, Portrait de Marie Kroyer, femme de l'artiste (1889). Huile sur toile, New-York, Collection Ambassador John L. Loeb Jr.

Peder Severin Kroyer, Marie Kroyer (1889), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Marie Kroyer (1889), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Femmes au jardin. Marie Kroyer et sa mère (1891). Huile sur toile, Lübeck, die Lübecker Museen

Peder Severin Kroyer, Femmes au jardin. Marie Kroyer et sa mère (1891). Huile sur toile, Lübeck, die Lübecker Museen

Afin de participer aux Salons et expositions qui se tiennent dans l'ancien château de Charlottenborg, à Copenhague, et un peu partout en Europe, Kroyer brosse, dans les années 1880, de grandes toiles où il représente la dure existence des marins-pêcheurs de Skagen. Chacune de ses peintures est longuement préparée au moyen de dessins, de pastels et de nombreuses esquisses qu'il réunit sur la toile définitive.

Peder Severin Kroyer, Pêcheurs de Skagen, Danemark, coucher de soleil (1883), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.
Peder Severin Kroyer, Pêcheurs de Skagen, Danemark, coucher de soleil (1883), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Pêcheurs de Skagen, Danemark, coucher de soleil (1883), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Trois pêcheurs halant un bateau (1885), huile sur toile. Alkersum / Föhr, Museum Kunst der Westküste.
Peder Severin Kroyer, Trois pêcheurs halant un bateau (1885), huile sur toile. Alkersum / Föhr, Museum Kunst der Westküste.

Peder Severin Kroyer, Trois pêcheurs halant un bateau (1885), huile sur toile. Alkersum / Föhr, Museum Kunst der Westküste.

Très vite, Kroyer choisit un moment particulier de la journée pour installer ses compositions. Il s'agit de ce moment, où le bleu du ciel se fait plus intense et la nuit plus claire. C'est la fameuse "heure bleue" qui donne une lumière toute particulière à ses peintures et colore les ombres des pêcheurs à la tâche.

Peder Severin Kroyer, Une barque blanche sur la plage, le soir (1895), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Une barque blanche sur la plage, le soir (1895), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, L'heure bleue (1907), huile sur toile. Alkersum / Föhr, Museum Kunst des Westküste.

Peder Severin Kroyer, L'heure bleue (1907), huile sur toile. Alkersum / Föhr, Museum Kunst des Westküste.

En 1884, les amis peintres de Kroyer, Michael (1849-1927) et Anna Ancher (1859-1935) achètent une maison à Skagen et, durant l'été, invitent leurs amis à fêter l'évènement. Ce n'est cependant pas là, mais dans le jardin de l'hôtel Brondum qui appartenait aux parents d'Anna Ancher, que Kroyer réalise les premières esquisses de l'oeuvre qu'il achève en 1888.

Peder Severin Kroyer, Michael Ancher, Helene Christensen et Anna Ancher dans le jardin des Brondum (1885), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.
Peder Severin Kroyer, Michael Ancher, Helene Christensen et Anna Ancher dans le jardin des Brondum (1885), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Michael Ancher, Helene Christensen et Anna Ancher dans le jardin des Brondum (1885), huile sur bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Hip, hip, hip, hourra ! Déjeuner d'artistes, Skagen (1885-1888), huile sur toile. Göteborg, Göteborgs Konstmuseum.

Peder Severin Kroyer, Hip, hip, hip, hourra ! Déjeuner d'artistes, Skagen (1885-1888), huile sur toile. Göteborg, Göteborgs Konstmuseum.

A la fin du XIXème siècle, Kroyer va exécuter plusieurs tableaux pour le Salon dans des formats assez ambitieux, où la lumière rime avec joie et jeunesse.

Peder Severin Kroyer, "Attendez-nous !" (1892), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, "Attendez-nous !" (1892), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Garçons se baignant un soir d'été sur la plage de Skaden (1899), huile sur toile. Copenhague, Statens Museum for Kunst.

Peder Severin Kroyer, Garçons se baignant un soir d'été sur la plage de Skaden (1899), huile sur toile. Copenhague, Statens Museum for Kunst.

Durant ses séjours à Skagen, Kroyer travaille avec ardeur aux grandes toiles qu'il adresse aux expositions, mais trouve aussi le temps de peindre de plus petits formats, reflet de sa vie intime et des moments paisibles que vit le couple.

Peder Severin Kroyer, Ambiance vespérale à Skagen (1893), huile sur panneau. Copenhague, Statens Museum for Kunst.

Peder Severin Kroyer, Ambiance vespérale à Skagen (1893), huile sur panneau. Copenhague, Statens Museum for Kunst.

Peder Severin Kroyer, La Plage de Skagen au clair de lune (1899), huile sur panneau. Copenhague, Statens Museum for Kunst.

Peder Severin Kroyer, La Plage de Skagen au clair de lune (1899), huile sur panneau. Copenhague, Statens Museum for Kunst.

Le plus célèbre tableau évocateur de ces tendres moments, Roses, représente Marie Kroyer vêtue de rose, assise dans une chaise longue dans le jardin de la maison qu'ils louaient à madame Bendsen. Mais le personnage principal est l'immense rosier en fleurs qui occupe le premier plan.

Peder Severin Kroyer, Roses (1893), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.
Peder Severin Kroyer, Roses (1893), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Roses (1893), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Poulets sous les arbres dans le jardin de madame Bensen (1893), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Poulets sous les arbres dans le jardin de madame Bensen (1893), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Une partie de la notoriété de Kroyer repose sur quelques tableaux emblématiques peints durant l'été sur la plage située au sud de Skagen. Le sable blond, où se repèrent les traces de pas de promeneurs disparus, traverse la toile en diagonale, ne laissant qu'une petite portion de l'espace à la mer et au ciel. Plus ou moins décentrés, un ou plusieurs personnages se promènent entre terre et mer, silhouettes minuscules dans l'immensité de l'espace.

Peder Severin Kroyer, Pêcheurs sur la plage de Skagen, après-midi d'été (1883), huile sur toile. Alkersum, Föhr, Museum Kunst der Westküste.
Peder Severin Kroyer, Pêcheurs sur la plage de Skagen, après-midi d'été (1883), huile sur toile. Alkersum, Föhr, Museum Kunst der Westküste.

Peder Severin Kroyer, Pêcheurs sur la plage de Skagen, après-midi d'été (1883), huile sur toile. Alkersum, Föhr, Museum Kunst der Westküste.

Peder Severin Kroyer, La plage au sud de Skagen (1883), huile sur toile. Kiel, Kunsthalle zu Kiel.
Peder Severin Kroyer, La plage au sud de Skagen (1883), huile sur toile. Kiel, Kunsthalle zu Kiel.
Peder Severin Kroyer, La plage au sud de Skagen (1883), huile sur toile. Kiel, Kunsthalle zu Kiel.

Peder Severin Kroyer, La plage au sud de Skagen (1883), huile sur toile. Kiel, Kunsthalle zu Kiel.

Peder Severin Kroyer, Soirée calme sur la plage de Skagen Sonderstand (Anna Ancher et Marie Kroyer marchant) 1893, huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.
Peder Severin Kroyer, Soirée calme sur la plage de Skagen Sonderstand (Anna Ancher et Marie Kroyer marchant) 1893, huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Soirée calme sur la plage de Skagen Sonderstand (Anna Ancher et Marie Kroyer marchant) 1893, huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Toute une partie était consacrée aux portraits exécutés par Kroyer. Je ne me suis attardée que sur le portrait d'une petite fille Tove Benzon. Fille du poète et dramaturge Otto Benzon (1856-1927) qui a rejoint le groupe d'artistes de Skagen en 1888.

Peder Severin Kroyer, Portrait de Tove Benzon (1894), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Portrait de Tove Benzon (1894), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer doit être considéré comme appartenant au mouvement naturaliste. Mais, il n'en a pas pour autant oublié sa formation académique. Kroyer multipliait les études préparatoires sur de petits formats qu'il pouvait ranger dans sa boîte de peinture. Il ne se contentait pas de saisir la réalité, mais l'arrangeait selon une composition précise destinée à être intégrée dans une oeuvre définitive. L'intérêt pour la lumière et ses variations se manifeste dans des études de ciel. Il l'applique aussi à des paysages qui se dissolvent dans des écarts chromatiques.

Peder Severin Kroyer, Tempête sur la mer (1882), huile sur carton sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Severin Kroyer, Tempête sur la mer (1882), huile sur carton sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Sevrin Kroyer, La lande au nord de Skagen, minuit (1885), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Peder Sevrin Kroyer, La lande au nord de Skagen, minuit (1885), huile sur toile. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Boîte de peinture de Peder Severon Kroyer, bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

Boîte de peinture de Peder Severon Kroyer, bois. Skagen, Skagens Kunstmuseer.

C'était une belle exposition. Il n'y avait qu'une soixantaine de tableaux exposés, mais il nous plongeait tous dans l'ambiance danoise du peintre.

Le catalogue de l'exposition "L'heure bleue de Peder Severer Kroyer" Ed. Hazan, (223p.) est imprimé sur du papier glacé et met bien valeur les peintures. Il reprend toutes les oeuvres exposées et apporte des éléments sur le contexte de plusieurs créations.

L'heure bleue de Peder Severer Kroyer, musée Marmottan Monet.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents